Qui a droit à l’APL en maison de retraite ?

AccueilMaison de retraite, résidences de soins

Qui a droit à l’APL en maison de retraite ?

Dans cet article, nous allons vous détailler les critères d’éligibilité pour bénéficier de l’Aide Personnalisée au Logement (APL) en maison de retraite. Vous découvrirez les conditions d’attribution, les démarches à suivre et les montants auxquels vous pourriez prétendre. Il est essentiel de bien comprendre ces éléments pour déterminer si vous êtes éligible et comment en bénéficier.

Les conditions d’éligibilité à l’APL en maison de retraite

L’APL est une aide financière accordée par la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) ou la Mutualité Sociale Agricole (MSA) pour aider les résidents en maison de retraite à payer leur loyer. Voici les conditions à remplir pour être éligible à cette aide :

1. Le type d’établissement

Le premier critère à prendre en compte est le type d’établissement. En effet, pour avoir droit à l’APL, la maison de retraite doit être conventionnée par l’État, c’est-à-dire qu’elle doit avoir signé une convention APL avec les organismes d’allocations familiales. Ce type de convention garantit que l’établissement respecte un cahier des charges précis en matière de qualité de logement et de vie des résidents.

2. La situation du demandeur

L’APL est accordée sous certaines conditions de ressources. Pour être éligible, le demandeur doit être :

  • une personne âgée de 60 ans et plus ayant besoin d’aide pour réaliser les actes de la vie quotidienne ;
  • une personne handicapée ou dépendante, quel que soit son âge, si son état nécessite l’assistance d’une tierce personne.

De plus, le demandeur doit être locataire d’une chambre ou d’un appartement dans l’établissement et avoir signé un contrat de location.

3. Les ressources financières

Le montant de l’APL dépend des ressources financières du demandeur. Plus les revenus sont faibles, plus l’aide sera importante. Les ressources prises en compte sont les revenus nets catégoriels de l’année précédente, c’est-à-dire les revenus imposables après déduction des charges.

maison retraite

Les démarches pour obtenir l’APL en maison de retraite

Si vous pensez être éligible à l’APL, voici les démarches à suivre pour en bénéficier :

1. Constituer le dossier de demande

La première étape consiste à constituer votre dossier de demande d’APL. Vous devez remplir un formulaire de demande (cerfa n°10840) que vous pouvez télécharger sur le site de la CAF ou de la MSA. Ce formulaire doit être accompagné des pièces justificatives suivantes :

  • une copie de la pièce d’identité ;
  • un justificatif de domicile ;
  • les justificatifs de revenus (avis d’imposition, bulletins de salaire, etc.) ;
  • une copie du contrat de location.
A lire aussi :   Quelles informations puis-je trouver sur une maison de retraite ?

2. Déposer le dossier auprès de la CAF ou de la MSA

Une fois votre dossier constitué, vous devez le déposer auprès de la CAF si vous dépendez du régime général de la Sécurité sociale ou de la MSA si vous dépendez du régime agricole. Vous pouvez envoyer votre dossier par courrier ou le déposer directement dans l’accueil de votre caisse d’allocations familiales.

3. Attendre la réponse de l’organisme

Après avoir déposé votre dossier, vous recevrez une réponse de la CAF ou de la MSA dans un délai d’environ deux mois. Si votre demande est acceptée, vous percevrez l’APL directement sur votre compte bancaire ou par chèque.

Les montants de l’APL en maison de retraite

Le montant de l’APL en maison de retraite dépend de plusieurs facteurs, tels que les ressources du demandeur, le loyer et les charges locatives, la situation familiale, etc. Voici quelques indications pour estimer le montant de l’aide :

  • L’APL en maison de retraite est accordée sans plafond de ressources. Toutefois, plus les ressources sont faibles, plus le montant de l’aide est élevé.
  • Le montant de l’APL est calculé en fonction d’un barème spécifique établi par la CAF ou la MSA. Ce barème prend en compte les ressources du demandeur et le coût de la maison de retraite.
  • En moyenne, le montant de l’APL en maison de retraite varie entre 150 et 600 euros par mois. Toutefois, ce montant peut être plus élevé pour les personnes ayant de faibles ressources.

Il est important de noter que l’APL est versée mensuellement et qu’elle est dégressive. Autrement dit, si les ressources du bénéficiaire augmentent, le montant de l’aide diminuera progressivement.

Conclusion : qui a droit à l’APL en maison de retraite ?

Pour résumer, vous avez droit à l’APL en maison de retraite si vous résidez dans un établissement conventionné, que vous avez besoin d’aide pour réaliser les actes de la vie quotidienne et que vous êtes locataire d’une chambre ou d’un appartement. Le montant de l’APL dépend de vos ressources financières et peut varier entre 150 et 600 euros par mois en moyenne.

N’hésitez pas à vous rapprocher de la CAF ou de la MSA pour en savoir plus sur les conditions d’éligibilité et les démarches à suivre pour bénéficier de cette aide financière. L’APL en maison de retraite peut constituer un soutien précieux pour alléger le coût de votre hébergement et vous permettre de profiter pleinement de votre séjour en établissement.

A lire aussi :   Inconvénient d'une résidence senior : à savoir avant de s'installer en établissement

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0