Démence sénile et agressivité : comment réagir à un comportement agressif ?

AccueilDéveloppement, Bien être, coaching

Démence sénile et agressivité : comment réagir à un comportement agressif ?

Incapables de communiquer clairement, les personnes atteintes de démence sénile ont tendance à s’emporter lorsqu’elles ont peur ou se sentent mal à l’aise. Ces excès d’agressivité peuvent être effrayants et difficiles à gérer pour le personnel soignant comme pour les proches. Lorsque vous vous sentez attaqué, votre instinct peut vous inciter à réagir à un comportement agressif, mais cela ne ferait qu’aggraver la situation. Voici quelques conseils qui vous aideront à mieux faire face aux comportements agressifs des personnes atteintes de démence sénile.

Chercher à déterminer ce qui provoque l’agressivité chez la personne sénile

En déterminant ce qui peut déclencher le comportement agressif, il peut être plus facile de le prévenir. Essayez toujours de voir les choses du point de vue de la personne. Pensez aux situations dans lesquelles elle est devenue agressive et essayez de trouver ce qui a déclenché cette réaction. Vous devez tenir compte de ce que vous savez de la personne et de sa vie. Soyez conscient de ses croyances et de ses pensées et essayez de ne pas vous disputer avec elle. Par exemple, si la personne a toujours accordé de l’importance à son intimité et à son indépendance, l’aider à manger ou à se laver peut la mettre en colère. C’est la meilleure façon de réagir face à un comportement agressif d’une personne âgée.

aggressivité

Éliminez la douleur comme cause du comportement

La douleur et l’inconfort physique peuvent déclencher un comportement agressif chez une personne atteinte de démence sénile. De nombreuses personnes âgées atteintes de cette pathologie ne sont pas en mesure de communiquer clairement lorsque quelque chose les dérange. C’est plutôt la douleur ou l’inconfort qui peut les pousser à agir. Vous devez donc vérifier si elles ont besoin de médicaments contre la douleur pour des affections existantes telles que l’arthrite ou la goutte. Assurez-vous également qu’il est à l’aise dans son siège ou qu’il a besoin d’aller aux toilettes.

Utilisez un ton doux et écoutez-les

Écoutez ce que disent les personnes séniles. Essayez de garder votre langage corporel ouvert (par exemple en ne croisant pas les bras) et restez calme. Il peut également être utile que votre langage corporel soit similaire à celui de la personne sénile. Par exemple, si elle est assise, les bras sur les genoux, vous pouvez faire de même. Cela montre que vous n’êtes pas contre elle et que vous voulez l’aider. Gardez le contact visuel et essayez de lui expliquer calmement pourquoi vous êtes là. Encouragez doucement la personne sénile à communiquer avec vous.

Sortez de la pièce pour éviter de réagir à un comportement agressif

Dans certains cas, rien ne fonctionne pour calmer la personne sénile. Lorsque vous êtes dans une situation pareille, il peut être préférable de prendre du recul. Sortir de la pièce est une option envisageable. Cela vous permettra de vous calmer et de retrouver votre équilibre. Bien que cela puisse être difficile, essayez de rester calme. Comme tout le monde, la personne sénile est susceptible de réagir à votre propre comportement et à la façon dont vous communiquez avec elle. Toutes ces précautions l’empêcheront de réagir à un comportement agressif.

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0