Dans quel sens introduire un suppositoire ?

AccueilMédecine, gérontologie, soins à domicile

Dans quel sens introduire un suppositoire ?

Introduire un suppositoire peut parfois être effrayant que ce soit chez l’adulte ou chez l’enfant. Afin de faciliter l’intégration dans le rectum, il est nécessaire de l’insérer d’une certaine manière. Découvrez dans quel sens placer un suppositoire.

Comment introduire un suppositoire ?

Pour introduire un suppositoire correctement, il faut l’insérer par la partie plate. Cependant, en amont, quelques gestes sont à observer.

Allongez la personne sur le côté

La solution la plus efficace est de placer la personne sur le côté. De préférence, le côté gauche est à privilégier afin de pouvoir relever la jambe droite vers le torse. Il est également possible de garder une position debout tout en écartant les pieds. Une autre possibilité est d’allonger la personne sur le dos en lui mettant les jambes en l’air.

Appliquez le suppositoire

Pour permettre l’insertion du suppositoire, relevez la fesse droite du patient afin de voir le rectum. Ensuite, insérez l’ovule dans le sens de la longueur à plat. Pour une efficacité maximale, poussez le suppo sur 2 à 3 cm à l’intérieur du rectum. Pour les bébés, poussez-le entre 1 et 2 cm.

Vérifiez la bonne insertion

Pour terminer, appuyez sur la paire de fesses, l’une contre l’autre durant plusieurs secondes. Il faut veiller à ce que la personne reste allongée durant plusieurs minutes afin que le dispositif ne ressorte pas. Il est conseillé d’attendre que le médicament fasse effet. Selon le suppositoire utilisé, les effets peuvent venir au bout de 15 minutes jusqu’à 1 heure.

Comment préparer le suppositoire ?

Il n’est pas toujours facile de procéder à l’introduction d’un suppositoire notamment chez l’enfant. C’est pourquoi, il faudra faire attention à quelques points.

sens suppositoire

Consultez un médecin

Avant de prendre d’utiliser un suppositoire, il est suggéré de consulter un professionnel de santé même si ce dernier ne nécessite pas d’ordonnance. Il est important de consulter un médecin notamment, si vous êtes enceinte, si vous prenez des médicaments ou si vous l’administrez à un enfant. Cette visite permet de prévenir tout risque.

Se laver correctement les mains

Pour éviter que des bactéries ou des germes s’infiltrent dans le système immunitaire, vous devez vous laver soigneusement les mains avant l’insertion du suppo. Utilisez du savon afin d’avoir une hygiène irréprochable. Vous pouvez également enfiler des gants afin de renforcer l’hygiène. De plus, les ongles longs sont fortement déconseillés afin d’éviter toute égratignure ou blessure au niveau de la muqueuse du rectum.

Lisez la notice d’utilisation

Avant de glisser le dispositif pensez à lire avec précaution la notice d’information. Il existe plusieurs modèles de suppo dont la posologie et le mode d’administration sont différents. Aussi, est-il conseillé de ne jamais dépasser la dose recommandée. En cas de doute contactez un médecin ou un pharmacien

Facilitez la mise en place

Si le suppositoire vous semble trop mou, vous pouvez le rendre plus rigide. En effet, un suppo trop mou rend difficile l’insertion. Pour le rigidifier, mettez-le au congélateur ou au réfrigérateur durant 30 minutes. Vous pouvez également le passer sous l’eau froide durant quelques minutes. Vous pouvez par ailleurs faciliter la mise en place avec de la vaseline autour de l’anus.

Il n’est jamais évident d’introduire un suppositoire que ce soit chez l’enfant ou chez l’adulte. Ainsi, ce dernier se doit d’être toujours inséré dans le sens de la partie plate afin qu’il prenne sa place dans le rectum. Dans le sens inverse, ce dernier risque de rester dans le canal anal et de ressortir.

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0