Maladie de parkinson : quelle est l’espérance de vie du malade ?

AccueilMédecine, gérontologie, soins à domicile

Maladie de parkinson : quelle est l’espérance de vie du malade ?

La maladie de Parkinson a un impact considérable sur la vie des personnes affectées. Elle ne diminue pas seulement la qualité de vie, mais également la survie d’après certaines études. La plupart des estimations de survie de cette maladie proviennent de milieux cliniques. Dès lors, on se demande si cette maladie affecte-t-elle réellement la durée de vie.

La maladie de Parkinson affecte-t-elle votre durée de vie ?

Les recherches indiquent que la durée de vie moyenne d’une personne atteinte de la maladie de Parkinson est la même que celle d’une personne saine. Cependant, la durée de vie d’une personne peut varier considérablement en fonction des choix de santé de cette personne, tels que :

  • son alimentation ;
  • sa routine d’exercice ;
  • si elle a des antécédents de tabagisme, etc.

En faisant des choix sains, votre espérance de vie ne devrait pas être raccourcie.

Comment affecte-t-elle le corps ?

La maladie de Parkinson est une pathologie d’ordre neurologique chronique qui provoque une perte progressive des cellules nerveuses du cerveau. Ce sont ces cellules qui produisent le neurotransmetteur dopamine. La diminution des niveaux de cette dernière entraîne les symptômes moteurs cardinaux de la maladie, tels que :

  • des tremblements au repos ;
  • une raideur ou des mouvements lents.

D’autres parties du cerveau et d’autres neurotransmetteurs peuvent être affectés dans la maladie de Parkinson.

malade

Quelle relation les effets sur la santé de la maladie ont-ils avec la mort ?

Les effets néfastes de la maladie sur la santé sont nombreux. Vous devriez recourir à votre médecin pour explorer les nombreuses façons de gérer les symptômes de cette dernière. Cependant, les symptômes parkinsoniens ne causent pas directement la mort, mais ils augmentent votre risque d’exposition à d’autres facteurs pouvant entraîner la mort. Par exemple, l’un des symptômes est l’instabilité posturale qui entraîne un risque accru de chutes. L’instabilité posturale en elle-même ne causera pas la mort, mais les chutes peuvent entraîner des blessures graves pouvant provoquer la mort. Ainsi, ces symptômes peuvent augmenter le risque de décès, mais ne causeront pas la mort en eux-mêmes.

Causes de mortalité chez les personnes atteintes par maladie

Personne ne meurt directement de la maladie de Parkinson. Vous vous demandez peut-être ce qui cause généralement la mort chez les patients atteints de cette maladie. Les deux principales causes de décès chez ces personnes sont les chutes et la pneumonie.

Les chutes

Les patients atteints courent généralement un risque accru de chutes en raison de l’instabilité posturale. Cela pose un grand risque pour ses personnes, car les chutes sont la principale cause de décès. Ils sont liés aux blessures chez les personnes de 65 ans ou plus selon le CDC.

Pneumonie

La pneumonie par aspiration est causée lorsque des aliments ou d’autres matières descendent dans la trachée, s’y coincent et provoquent une infection. Cela peut souvent entraîner la chute d’un aliment ou d’un liquide dans le mauvais tuyau.

Les patients diagnostiqués des maladies de Parkinson ont une espérance de vie réduite par rapport à leurs pairs dans la population générale. L’espérance de vie absolue est principalement réduite si le parkinsonisme est diagnostiqué avant l’âge de 70 ans. Vous pouvez demander assistance spéciale aux associations si vous êtes dans le besoin.

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0